Gestion des déchets

Le constat

Comment diminuer la production de déchets dans les restaurants d’altitude, et de manière plus générale sur les pistes ? La logistique sur les stations, et les conditions parfois difficiles (passage de col, circulation difficile en période hivernale …) rendent la tâche complexe.

Cette page ne contient ni recette miracle ni solutions complètement nouvelles, pour la bonne raison que, pour gérer des déchets, il ne peut y avoir d’autre solution miraculeuse que de produire et de consommer moins de biens matériels. Cependant de nombreuses initiatives vertueuses existent, et permettent à minima de limiter l’impact des stations sur la biodiversité en évitant que ces déchets se répandent dans la nature.

Les initiatives et actions possibles pour agir

Installation de toilettes sèches

De plus en plus de stations installent des toilettes sèches, elles ont l'avantage de ne pas utiliser d'eau et permettent de récupérer les résidus pour en faire du compost qui peut être utilisé pour la végétalisation des pistes ou par les agriculteurs locaux.

Ramassage des déchets

L'organisation de campagnes de ramassage de déchets permet de nettoyer le domaine des stations impactées par la fréquentation hivernale (et d'améliorer l'image des stations en invitant les habitants et visiteurs à participer. L'association Mountain Riders ou les syndicats ou services de collecte de déchets peuvent aider à l'organisation de ce type d'actions.

Charte "zéro plastique"

A travers cette charte, les collectivités, les entreprises, les établissements scolaires et les associations s’engagent progressivement mais durablement, à réduire leurs déchets plastiques. 

Objectif pique nique zéro déchet

Les refuges et les gîtes proposent des boîtes réutilisables comme contenants pour les piques-niques que le consommateur peut ensuite déposer après utilisation auprès de n'importe quelle structure participante. C'est particulièrement adapté pour les personnes faisant de l'itinérance.

Cendrier de poche

La distribution de cendriers de poche sur les pistes permet de sensibiliser le public à la fragilité de la nature tout en réduisant le nombre de mégots jetés dans les villages et les montagnes alentours.

Recyclage des skis

Mise en place de la récupération des skis usagés sur une station dans le but de les recycler en partie. Aujourd'hui une majorité des skis usagés se retrouvent en déchèteries et sont incinérés. Possibilité de signer une convention avec les professionnels ou de mettre en place une redevance spéciale.

Ré-utilisation des remontées mécaniques

De plus en plus de stations aujourd'hui réutilisent les remontées mécaniques plus anciennes ou en cas de changement de remontées revendent à d'autres stations. En dernier recours, il est possible de recycler les remontées usagés.

Utilisation d'huiles biodégradables

Il est possible d'utiliser des huiles biodégradables plus respectueuses de l'environnement pour la maintenance du matériel des stations.

Nettoyer la neige polluée

Nettoyer la neige où il y a eu des fuites d’huile en cas de panne des engins pour éviter de polluer les zones notamment en cas d'utilisation des sols pour du pâturage et éviter les impacts sur la biodiversité.

Installation de composteurs pour les restaurants d'altitude et de stations

Mise en place de composteurs et collecte des biodéchets pour les restaurateurs et les refuges de stations. Projet possible en lien avec le syndicat local de collecte des ordures ménagères.

Utilisation de vaisselles durables

Des stations utilisent exclusivement de la vaisselle durable dans les restaurants et les refuges (consignes sur les éco-cups, sensibilisation à l'utilisation de gourdes…). A partir de 2023, les enseignes de restauration rapide devront servir leurs clients sur place dans de la vaisselle réutilisable.

Sensibilisation dans les écoles

Des stations mettent en place des actions de sensibilisation dans les écoles notamment sur le respect de la nature et de la biodiversité ainsi que sur les déchets.