Histoire & présentation

Brève histoire du Pays et du PETR :

Aprés deux années d'existence, sous forme de regroupement des EPCI et sans structuration propre, en avril 2006, l’Association du Pays du Grand Briançonnais, des Ecrins au Queyras est créee par les 4 communautés de communes Briançonnais, Pays des Ecrins, Guillestrois et Queyras. Elle est dirigée par un conseil d'administration composé de 8 délégués titulaires représentant les EPCI et 2 délégués titulaires représentant le Conseil de Développement. Dans ce cadre, les communautés de communes composant le Pays ainsi que le Conseil de Développement se sont engagées dans une démarche permettant de définir des missions et des compétences précises à une échelle pertinente et incontournable d’actions de développement cohérentes.

En 2014, la loi de Modernisation de l'Action Publique Territoriale et de l'Affirmation des Métropoles (MAPTAM) acte la transformation des Pays en Pôle d'Equilibre Territorial et Rural (PETR), établissement public régi selon les régles d'un syndicat mixte fermé. 

Le 1er janvier 2016, l'association du Pays du Grand Briançonnais, des Ecrins au Queyras devient par arrêté préféctoral le PETR du Briançonnais des Ecrins du Guillestrois et du Queyras 

    Une histoire chargée de sens : la République des Escartons

     

    "[...]Cette union pour la défense des libertés et des intérêts économiques avait pour corollaire l'esprit de solidarité. Et c'est le troisième aspect des escartons que celui d'un service d'entraide : le pays briançonnais supportait en commun ce qui arrivait à l'une ou l'autre des communautés. Et ce que les habitants de Briançon et ceux de la tierce écrivaient lors de leurs accord de 1382 "qu'il est meilleur de s'unir et de jouir d'un même émolument de cosiété en sorte que, lorsque l'un vient à tomber l'autre le relève" s'appliquait exactement aux escartons. Les communautés surent triompher de quelques dissensions internes qui [...] ne pouvaient manquer de se produire au cours de plus de quatre cents ans de vie commune. Elle surent comprendre la primauté de l'intérêt général sur l'intérêt particulier, montrant ainsi leur sagesse et leur habileté à conduire leurs affaires. " - Extrait de Briançon à travers l'histoire de Jacqueline Routier

    "Nos prédécesseurs, sur ce territoire des Escartons, il y a 650 ans ont fait des choix. Serons nous en capacité de faire de même ?"

    (Pierre Leroy, Président du PETR)

    Présentation des missions du PETR :

    Le PETR coordonne les actions, les projets et les travaux menés à l’échelle du territoire en partenariat avec les collectivités membres. Il sert également de relais et d’interlocuteur aux partenaires pour des contractualisations (Etat, Région, Département).

    L'équipe d'ingénierie territoriale du PETR a en charge  :

    • L’animation des contrats et programmes pour lesquels le PETR a obtenu des financements
    • La bonne gestion des fonds publics que le PETR draine sur le territoire 
    • Le suivi des projets des communes membres
    • La veille territoriale et la communcaiton des opportunités à saisir pour le territoire
    • La coordination et le suivi des actions et projets mis en oeuvre dans les domaines de compétences des collectivités membres ou à l’initiative du Conseil de Développement. 

    Le PETR du Briançonnais, des Ecrins, du Guillestrois et du Queyras a un rôle d’impulsion, d’animation et de coordination des initiatives locales qui doit aboutir à la mise en application du projet global de territoire développé dans sa Charte de Développement.

    Actuellement, le PETR porte les missions suivantes : 

    Mission Energie :

    Depuis 2014, cette mission est en lien avec le Projet de Territoire (orientation stratégique 1 et 2). Il s'agit notamment de confirmer la transition énergétique et écologique du territoire, permettre une mobilité douce et améliorer l'habitat en zone de montagne. Soutenue et financée par l'ADEME divers programmes sont portés :

    • Territoire à Energie Positive et à la Croissance Verte (TEPCV)
    • Contrat d'Economie d'Energie - TEPCV (CEE-TEPCV)
    • Le projet du Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET)

     

    Mission LEADER :

    Depuis 2014, le Groupe d'Action Locale (GAL) assure la gouvernance du LEADER sur le territoire du PETR. Cette mission est également en lien avec le projet de territoire (orientation stratégique 1, 2 et 3).

    Maison de la Justice et du Droit (MJD) :

    Le PETR porte et assure le fonctionnement (au nom des 3 communautés de communes) la MJD. Cet établissement, rattaché au tribunal de Gap, permet d'offrir des services judiciaire en zone rurale.

    Contrat de Transition Ecologique et Solidaire (CTES) :

    Depuis avril 2019, le PETR s'est engagé dans le CTES pour faire émerger de nouvelles dynamiques territoriales en faveur avec la transition écologique. En lien avec l'Etat, il permet de soutenir les porteurs de projets du territoire.

    Avant cela le Pays avait les missions suivantes :

    Filière bois et charte forestière :

    Jusqu'au 30 avril 2019, le PETR avait en charge la "mission bois". L'objectif était ainsi de mettre en valeur et développer la fillière bois sur le territoire. Pour cela, la Charte Forestière du Territoire à été mise en place.

    Mission GIRN :

    De mars 2010 au 31 mai 2019, le Pays portait la Gestion Intégrée des Risques Naturels (GIRN). Financées à 80% par la Région et le FEDER les objectifs étaient de gérer les risques naturels et les aléas du territoire. 

    Contrat d'Aménagement Solidaire et de Développement Durable :

    De 2008 à 2010, le Pays du Grand Briançonnais a signé un contrat avec la Région pour mettre en oeuvre ses politiques territoriales. Le Pays devait ainsi jouer le rôle d'animateur territorial et de fédérateur des initiatives locales.

    Contrat Regional d'Equilibre des territoires (CRET) :

    De 2015 à 2017, un CRET a été mis en place en partenariat avec la Région PACA. Le but était de définir une stratégie partagée de développement territorial en mobilisant les élus locaux, les habitants, les représentants du tissu économique, social, associatif et culturel.