Les conférences des maires

La conférence des maires

Organe du PETR, la conférence des maires est l'endroit où les 37 maires du territoire se rencontrent et échangent sur les projets et problématiques du territoire. Elle se réunit 1 fois par an, et porte à l'ordre du jour le bilan des actions portées par le PETR et les missions émergentes pouvant répondre au projet de territoire du PETR.
 

La sixième conférence des maires a eu lieu le 4 décembre 2019

Rassembler, faire du lien, c’est bien ce dont il s’agissait le 4 décembre dernier lors de la 6ième Conférence des maires du PETR du Briançonnais, des Ecrins et du Guillestrois Queyras.

A cette occasion, le président du PETR Pierre LEROY, et Madame la Préfète des Hautes alpes Cécile BIGOT-DEKEYZER ont pu exposer devant une centaine de personnes le travail du PETR et les projets qui font du Nord des Hautes Alpes un territoire d’exception. Agriculture, Déchets, Energie, Mobilité, Logement : des thématiques qui ont su mobiliser et qui restent aujourd’hui des priorités du territoire. A travers elles, les missions du PETR étaient à l’ordre du jour : Politiques de Pays, Programme LEADER, les missions Energie, Maison de la Justice et du Droit, autant d’outils au service des entreprises, des collectivités et des citoyens.

Le 4 décembre est aussi un anniversaire, celui du lancement du Contrat de Transition Ecologique et Solidaire (CTES) il y a un an. Un contrat élaboré suite au diagnostic des besoins du territoire, et auquel l’Etat s’associe pour mettre ses services à disposition des porteurs de projets.  
 
Des initiatives qui émergent de l’ensemble des acteurs, privés (présentation de 2 projets LEADER de la Chambre du Commerce et de l’Industrie et de la chambre d’agriculture), associatifs (Défi Familles à Energie et Mobilité positives du CPIE Environnement et Solidarité), ou publics (Projet dans le cadre du PAT porté par le Parc du Queyras) mais aussi des associations citoyennes. La place cruciale des citoyens au cœur de la transition écologique a d’ailleurs été évoquée plusieurs fois, l’importance de l’animation territoriale aussi.

Le CTES est une démarche à laquelle s’associent aujourd’hui des collectifs citoyens (COSMOS, Guillestrois en Transition), sous réserve d’obtenir une aide concrète des services de l’Etat, grâce à la charte d’engagement du CTES. La Charte d’Engagement du Contrat de Transition Ecologique et Solidaire a été signée pour la deuxième fois, puisque l’ARPE-ARB, la LPO, le SyME05, Guillestrois en Transition, COSMOS, la Chambre d’Agriculture, Ener’Guil, Gens des Hauts et l’ADSCB ont rejoint cette dynamique de transition.

"L’Etat apporte un cadre, mais c’est aux communes qu’il revient de faire. C’est d’ailleurs là que les initiatives les plus innovantes sont prises."  Cécile Bigot-Dekeyzer, Préfète des HautesAlpes

 

"La transition écologique sera nécessairement démocratique. Les collectivités et l’Etat doivent donner les moyens aux citoyens de changer de pratiques. La concertation nécessite de l’animation territoriale, et nous assistons aujourd’hui à la disparition des aides de fonctionnement." Pierre Leroy, Président du PETR

La conférence a été suivie par un temps d’échanges, porté en particulier sur l’agriculture, la mobilité et l’énergie, un intérêt partagé qui saura fédérer le territoire pour aller ensemble vers un avenir durable.
 
Le Président et Madame la Préfète ont conclu cette conférence en félicitant le personnel du PETR pour la qualité du travail accompli, ainsi que pour le dynamisme des acteurs qui avec le PETR œuvrent à ce que la transition se fasse sur notre territoire.