Le Contrat de Transition Ecologique et Solidaire

Le PETR du Briançonnais, des Ecrins et du Guillestrois Queyras a été sollicité par le ministère de la transition écologique et solidaire pour mener à bien cette expérimentation, en raison des spécificités du territoire, ainsi que de son exemplarité en termes de transition écologique qui en font un territoire d’exception.

Le contrat est mis en place dans un esprit de travail partagé entre l’Etat et les territoires ruraux, et permet de faire émerger de nouvelles dynamiques venant du territoire sur les questions de transition écologique. Il permet aux porteurs de projet d’avoir un lien direct avec les services de l’Etat, et aux services de l’Etat d’avoir une vision de l’ensemble des projets du territoire.

Aujourd’hui, 22 projets sont inscrits dans le contrat, et 13 projets en émergence ont été présentés au dernier comité technique le 12 septembre 2019.

Une charte d’engagement a été signée par les 27 partenaires du contrat. Cette charte a vocation à être complétée au fil du contrat, par des acteurs et projets venant s’inclure au contrat.

 

Qu'apporte le CTES aux porteurs de projets ?

 

Le CTES est à destination des collectivités, des entreprises et pourra prendre en compte des initiatives locales. Les porteurs de projets y gagnent :

 

  • L’appui du territoire
  • Une aide technique, financière, sociale et administrative par l’équipe dédiée au contrat
  • Une mise en relation avec les structures publiques pour la mobilisation des fonds nécessaires
  • Un réseau de projets/d’acteurs cohérents

 

Comment s'organise notre contrat ?

 

…autour de 5 axes :

 

Orientation 1 : L’autonomie alimentaire : Pour une alimentation saine et durable : faire du territoire un territoire exemplaire en matière d’autonomie alimentaire

 

Orientation 2 : La gestion des déchets : faire du territoire un territoire exemplaire en matière d’économie circulaire et de gestion des déchets

 

Orientation 3 : Les énergies : sobriété énergétique, production et stockage des énergies renouvelables

 

Orientation 4 : L’écomobilité : promouvoir de nouvelles mobilités plus sobres en émissions de GES en milieu montagnard

 

Orientation 5 : Le logement : promouvoir la rénovation du bâti, des logements et du parc résidentiel de loisirs

 

En quelques chiffres :

  • 27 partenaires signataires de la charte d’engagement en avril 2019
  • 22 projets inscrits au Contrat le jour de la signature
  • 13 projets en émergence au 12 septembre 2019
  • 1 Club Climat et Transition regroupant une quarantaine de citoyens